Un site utilisant WordPress

Lignée

Pema-Lingpa

Présentation concise de la lignée descendant d’un des maîtres spirituels les plus prestigieux du Bouthan.

Ugyen Pema Lingpa (1450-1521) a été l’un des plus illustre Tertön (découvreur de trésors) du Bouddhisme Vajrayana.

La lignée de Pema Lingpa prend sa source au 9ème siècle, du temps où le grand maître spirituel Padmasambhava, connu aussi sous le nom de Gourou Rimpoché, diffusa le bouddhisme au pays du Tibet. Dans sa grande clairvoyance et pour le bien de tous les êtres, Padmasambhava cacha, de son vivant, des enseignements ou Termas, appelés Trésors, en prévision des temps à venir lorsque le Dharma connaîtrait obstacles et dégénérescence. Les plus profonds et subtils d’entre eux sont ceux connu sous le nom de Dzogchen ou Atiyoga.

Gourou-Rimpoche-150x150

Padmasambhava prophétisa qui seraient les Tertöns et dans quelles circonstances les termas seraient découverts. Des centaines de tertöns ont révélé, à ce jour, des milliers d’enseignements légués par Gourou Rimpoché. Au sein d’eux se trouvaient les cinq Rois -Tertöns dont Pema Lingpa, le quatrième.

La lignée de Pema Lingpa commence au Tibet, au décès de Lacham Pemasel, la fille du Roi Trison Detsen, qui mourut brutalement dans sa huitième année et que Gourou Rimpoché ramena à la vie afin de lui transmettre la doctrine secrète du Kandrö Nyingtig (Les Perles du Cœur des Dakinis). Il lui donna le pouvoir de révéler ces enseignements dans une vie future. Il la bénit et prophétisa qu’elle renaîtrait sous l’aspect du Roi-Tertön Pema Lingpa et révélerait alors ses plus profonds enseignements.

La princesse Pemasel révéla et enseigna le Kandrö Nyingtig lors de son incarnation suivante sous le nom de Pema Lendreltsel, qui reprit naissance ensuite sous la forme du grand maître Longchen Rabjampa (Longchenpa). Pema Lingpa est l’incarnation directe de l’omniscient Longchenpa.

Longchenpa était connu pour sa compréhension et ses enseignements extrêmement vastes et profonds. Comme Pema Lingpa par la suite, il savait lire et écrire à l’âge de cinq ans. A l’âge de 20 ans, il avait déjà une connaissance complète de toutes les sciences bouddhistes et sa compréhension du Dharma était sans nulle comparaison. Dans sa trente deuxième année, lors d’une retraite à Chimpu, la Dakini Vajravarahi lui apparu et l’informa que dans cette vie il accomplirait le bien d’un très grand nombre d’êtres en enseignant le Dzogchen. Elle lui dit aussi que, dans sa vie suivante, il renaîtrait à Boumthang en tant que Pema Lingpa afin d’aider au bien d’un nombre d’êtres encore plus vaste.

Né en 1450, dans la ville de Boumthang au Pays du Bhoutan, Pema Lingpa est un descendant de la lignée Nyingma. Dans son enfance il suivit une éducation bouddhiste non extensive. C’est au début de sa vie adulte que, sous la forme de rêves et de visions, il reçut les instructions qui devaient lui permettre de trouver 108 grands textes-trésors et reliques au Bhoutan, au Tibet et en Inde. Cependant, compte tenu de causes karmiques et de conditions inappropriées, il ne révéla que 32 des trésors prophétisés. Toutefois les trésors révélés contiennent l’essence des 108 trésors. Cette essence se trouve résumée dans le cycle des « Trois Pratiques du Cœur » transmises par Gourou Rimpoché à la princesse Pemasel.

Pema Lingpa fut, de son temps, un Maître spirituel de grande importance. Il était reconnu comme tel par les quatre principales écoles du Vajrayana. Il a consacré sa vie à révéler les précieux trésors de Guru Rimpoché, à méditer dans des lieux isolés, à donner de très nombreux enseignements et initiations, à construire et restaurer des monastères et à générer une tradition qui perdure encore aujourd’hui.

A ce jour, la lignée de Pema Lingpa est représentée par trois émanations des Corps, de la Parole et de l’Esprit éveillés du Maître soit, Ganteng Rimpoché, Sungtrul Rimpoché et Tukse Rimpoché, qui tous résident au Bhoutan. Malheureusement, Son Eminence Tukse Rimpoché a quitté son corps cette année. Son Eminence Gangteng Tulku Rimpoché est la neuvième émanation du Corps éveillé de Pema Lingpa. Il est le fondateur et le directeur spirituel de Yeshe Khorlo. Il dirige de nombreux monastères au Bhoutan et enseigne dans son pays et de par le monde le dharma pour le bien de tous les êtres.

Les sources principales de ce texte proviennent du livre « The life and revelation of Pema Lingpa » publié aux éditions Snow Lion. Ce livre est hautement recommandé pour une introduction complète aux enseignements et à la vie de Péma Lingpa.

Biographie abrégée

Son Eminence Gangteng Tulku Rimpoché, Künzang Pema Namgjal, est née en 1955 dans une vallée reculée du Bhoutan. Il est la neuvième réincarnation de Péma Tinelé, réincarnation du principe du Corps du grand Tertön Pema Lingpa (1450-1521), manifestation principale du maître Dzogchen Longchen Rabjampa (1308-1363). Il est reconnu comme un grand maître Dzogchen de la tradition Nyingma. Son lieu de résidence principal est situé dans une vallée du Bhoutan central, au monastère de Gangteng Gompa.

Rimpoché appartient à l’école bouddhiste Vajrayana. Il a étudié au Bhoutan, dans le Sud de L’Inde et au Népal avec des Maîtres Nyingma, Kagyu et Sakya. Ses maîtres les plus importants ont été Dudjom Rimpoché, Dilgo Khyentse Rimpoché, Khyabdjé Kentchen, Tendzin Döndroup Rinpotché, Penor Rinpotché, Chatral Rimpoché. Rimpoché a passé 11 ans de sa vie en retraite.

Aujourd’hui, Rimpoché administre environ 25 monastères et temples au Bhoutan ainsi que des centres en occident. Il diffuse l’enseignement Dzogchen de la tradition de Pema Lingpa de par le monde.

Biographie détaillée

Rimpoché est né en 1955 près de Tongsa dans une très belle région reculée et montagneuse du Bhoutan central. Il a été reconnu dans sa petite enfance comme la neuvième émanation du corps de Pema Lingpa par sa Sainteté le 16ème Karmapa, Rangjung Rigpe Dorje, sa Sainteté Dudjom Rimpoché, Sa Sainteté Dilgo Khyentse Rimpoché ainsi que par d’autres Maîtres du Vajrayana (bouddhisme tibétain). Il a reçu l’éducation traditionnelle donnée aux jeunes Tulkous en tant que moine au monastère de Tongsa avant d’être officiellement intronisé à l’âge de 16 ans comme le 9éme Gangteng Tulkou au monastère de Gangteng Gompa. Ce monastère est le lieu traditionnel de résidence des Gangteng Tulkous. Rimpoché a alors pris la direction spirituelle de 19 monastères et ermitages Nyingma (ce nombre a depuis augmenté pour dépasser 35), Rimpoché a notamment ouvert un monastère dédié à l’éducation complète des nonne (Pema Choling). Le site de Ganteng Gompa a été choisi par Pema Lingpa lui-même. Il est aujourd’hui le plus grand monastère Nyingma du Bhoutan.

Rimpoché a étudié 3 ans auprès de Dudjom Rimpoché, qui a été chef spirituel de la lignée Nyingma. Pendant cette période, il a reçu le cycle complet des initiations et enseignements de la lignée de Pema Lingpa des deux grands Maître Dudjom Rimpoché et Dilgo Kyentsé Rimpoché. Ces Maîtres avaient eux-mêmes reçu ces initiations au Tibet et avaient emporté dans leur fuite les textes relatifs à ces termas.

Il a ensuite passé 8 années en quasi constante méditation sous la direction spirituelle de Je Khenpo, Tenzin Dhendup, connu pour être un des maîtres les plus hautement réalisé du Dzogchen. S’en est suivi une période d’étude intense notamment auprès de Chatral Rimpoché.

Enfin, c’est vers le milieu des années 80, sur l’incitation de ses maîtres, que Gangteng Tulkou Rimpoché a decidé de venir en occident afin d’enseigner le Dzogchen. Il fit ce premier voyage seul, sans même être accompagné d’un assistant.

Il fit ensuite une nouvelle retraite solitaire de trois ans dont il sortit en 1992. Depuis, il n’a de cesse de travailler au maintien de la lignée d’enseignement et de pratique méditative de Pema Lingpa. Il a pour cela mis en place des centres de retraite de trois ans et deux centres isolés de retraite Dzogchen, une nonnerie et un shedra pour femmes, ainsi qu’une université de très haut niveau adjacente à Ganteng Gompa. En dehors du Bouthan, Rimpoché voyage chaque année en Europe, en Amérique du Nord et en Asie. Il est à l’origine de la création de centre de retraite et d’enseignement bouddhiste en occident. Les enseignements de Rimpoché portent essentiellement sur la vue et la pratique du dzogchen. C’est ainsi que les centres Yeshe Khorlo ont vu le jour. Il a envoyé trois Khenpos ou Lamas résidents, Khenpo Karma Wanguial pour l’Europe, Lama Lopon Phurba Dorje aux USA et Lama Lopon Sangak Yeshe au Canada afin qu’ils divulguent les enseignements de la tradition Nyingma et de la lignée de Pema Lingpa.